PROJET RESET (2015 > 2018)

  Objectifs :

    > Mettre en place une voie nouvelle et artificielle de biosynthèse des terpènes utilisable en
           fermentation (in vivo) et en bioconversion (in vitro).
    > Rechercher de gènes codant pour des kinases agissant sur différents alcools et alcool-phosphates
    > Utiliser ces gènes codant pour des kinases afin d’implémenter une nouvelle voie de biosynthèse dans
           un microorganisme afin de biosynthétiser des cibles de type dérivés aromatiques prénylés,
           hydrocarbures sesquiterpèniques.
    > Utiliser des dites kinases afin de produire par bioconversion des cibles de type dérivés aromatiques
           prénylés, caoutchouc de haute masse molaire.


  Partenaires du projet :

    > L’Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (iSm2)
    > Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO)
    > Le Laboratoire de Criblage des Activités de Bioconversion (LCAB/Genoscope)
    > Charabot


Labélisation : PASS et Xylofutur
Financement : ANR et Institutionnels Régionaux